Share on facebook
Share on linkedin
Entrevue-webconference

Les bonnes pratiques pour réussir votre entrevue via webconférence.

En cette période de quarantaine, plusieurs continuent d’effectuer leurs tâches à distance. Cela compte aussi pour le département des ressources humaines. D’ailleurs, sûrement plusieurs prendront peut-être du temps pour faire une recherche d’emploi. Bref, le processus de recrutement suit son cours normal à une exception près; les entrevues de sélection sont réalisées à distance. Est-ce que ça change quelque chose? Oui!

Voici donc quelques pratiques à mettre en place pour réussir votre entrevue via webconférence.

Préparer son environnement

Installez-vous dans un endroit calme avant de débuter la rencontre. Il sera difficile pour vos interlocuteurs de vous entendre si votre lave-vaisselle fonctionne dans la même pièce. Il vous faut aussi être assis à une chaise, avec votre ordinateur ou téléphone sur une surface solide; une entrevue n’est pas le moment pour s’étendre sur son sofa, même s’il est très confortable.

Faites aussi attention au décor derrière vous. On veut faire une bonne impression lors d’une entrevue. Montrer la pile de vaisselles sales qui s’accumulent pourrait nuire à cet objectif. Au plus simple, on s’installe devant un mur uni ou au moins, on s’assure que l’arrière-plan soit en ordre un peu.

Avertir les autres résidents que vous aurez une entrevue

Nous avons tous vu ces nombreuses vidéos où des proches passent dans l’arrière-plan d’une vidéoconférence en tenue peu professionnelle. Un remède simple à cet incident bien gênant est d’avertir les autres personnes de votre domicile que vous serez en entrevue. Informez-les sur l’heure, la durée et le lieu où vous vous installerez. Ils éviteront ainsi de vous déranger pendant ce moment crucial pour votre nouvelle opportunité. Du même coup, peut-être pourront-ils aussi éviter de faire fonctionner les électroménagers bruyants? 

Évidemment, la plupart des recruteurs comprendront si un enfant en jeune âge vient déranger, ou si le chien aboie. Cependant, dans la mesure du possible, tenter de réduire au minimum les dérangements qui pourraient survenir durant la rencontre. 

Rester professionnel

Les mêmes règles qu’en entrevue régulière s’appliquent! On s’habille selon l’emploi; que ce soit en complet ou en tenue de ville, mais dans tous les cas, le pyjama n’est pas de mise. Bien qu’un appel conférence puisse parfois paraître moins formel, il faut absolument garder une attitude professionnelle. À moins d’indication contraire, le vouvoiement est de mise ainsi que toutes les formes de politesses usuelles. Encore une fois, il faut faire bonne impression tout de même!

Tester l’équipement avant l'entrevue

Lorsque vous vous connecterez, ce ne sera pas le moment d’avoir un problème informatique. Ça ne prend que quelques minutes, mais ça évitera bien des tracas. On essaie son micro, ses écouteurs si on en a et la connexion. Si possible, tentez d’avoir les liens internet ou les contacts pour l’entrevue un peu en avance. Par exemple, en utilisant Teams ou Zoom, il vous est possible de télécharger les applications d’avance, ou de tester les “salles de réunions”. Si vous utilisez Skype, il est possible d’ajouter la personne contact en avance et d’envoyer un court texte pour confirmer l’entrevue, et du même coup confirmer que vous avez le bon contact.

Être à l’heure

Il va sans dire, on doit toujours être à l’heure pour une entrevue. Cela vaut aussi pour une entrevue à distance! Nous aurions pu insérer ce conseil dans la catégorie du professionnalisme, mais il s’agit d’un élément clé qui méritait son propre paragraphe. Connectez-vous au moins 10 minutes avant l’heure prévue, puis “entrez” dans les réunions à l’heure. Les excuses de bouchons de circulation ou que vous ne trouviez pas le lieu ne passeront pas pour cette entrevue-ci. 

Faire preuve de patience

En ces temps où plusieurs sont forcés au télétravail, il n’est pas évident pour tous d’utiliser les technologies mises à dispositions. Parfois, même en ayant tout testé d’avance, il se peut que des problèmes techniques surviennent autant du côté de l’interviewer que du vôtre. Notre dernier conseil: soyez patient. Si on vous demande de répéter, c’est pour mieux comprendre votre réponse. Il s’agit peut-être de votre micro, ou des écouteurs de l’autre personne. À d’autres moments, peut-être que votre vidéo figera. Dans tous les cas, restez patient. On évite les soupirs. Cela augmentera peut-être même la valeur de votre candidature, qui sait?

Les entrevues de sélection sont des moments stressants auxquelles on doit se préparer pour mettre toutes les chances de son côté. À distance, s’y ajoutent quelques points clés à surveiller, mais ce n’est pas sorcier non plus.