Cloé Michalski

Cloé Michalski

Spécialiste Marketing

Malicis supporte les recherches sur la COVID-19 grâce à la technologie

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter

Ce n’est pas un secret, à l’heure actuelle nous vivons une crise mondiale. Nous pensons qu’il est important d’agir et c’est pour cette raison que Malicis supporte les recherches sur le COVID-19 à sa façon, grâce à la technologie.

En date d’aujourd’hui, la pandémie aura créé bien des bouleversements :

  • 1 338 100 décès dus à la COVID-19 dans le monde[1].
  • 55 624 562 personnes atteintes de la COVID-19 dans le monde.
  • En moyenne, 12,4 % des travailleurs canadiens rémunérés âgés de 15 à 64 ans ont été mis à pied, sur une base mensuelle[2].
  • Au Québec seulement, c’est 450 000 emplois perdus en raison des effets de la pandémie[3].

Les serveurs virtuels à l’avant-plan

Bien que plusieurs pays se soient lancés dans la recherche, il manque de financement et de ressources pour mieux démystifier ce virus. Malicis a donc décidé de supporter Folding@Home qui se spécialise dans la recherche sur le cancer et sur la COVID-19.

Folding@Home est un regroupement d’entreprises mondiales tel que ; MicrosoftNVIDIACiscoAMD, etc. Ils fournissent une puissance informatique à des scientifiques et des chercheurs de partout à travers le monde dans l’optique de trouver un vaccin au virus.

Un “Folding” est très similaire au minage de cryptomonnaie à l’exception que la puissance de traitement est utilisée pour la recherche, à travers une organisation à but non lucratif. L’extraction de données consiste plutôt à sécuriser un réseau de transactions qui apporte un certain profit à l’utilisateur final.

Ainsi, nous avons mis à disposition trois serveurs virtuels qui utilisent une puissance de calcul capable de modéliser des recherches en lien avec la COVID-19. Cela permet à des scientifiques et des chercheurs d’utiliser notre technologie pour faire avancer les choses plus rapidement.

Les recherches sur la COVID-19

Actuellement, les chercheurs étudient le fonctionnement et le déplacement des protéines qui sont présentes dans le virus. Le virus utilise ses protéines pour supprimer notre système immunitaire et se reproduire. En comprennent comment elles fonctionnent, cela permettra aux chercheurs de concevoir des thérapies pour les arrêter. La méthode utilisée pour déterminer les structures des protéines consiste à utiliser des simulations informatiques pour comprendre les pièces mobiles des protéines. En outre, il est important d’observer comment les atomes d’une protéine se déplacent les uns par rapport aux autres. Elles capturent des informations précieuses qui sont inaccessibles par tout autre moyen. Ce type de simulation informatique demande une très grande capacité de calcul et c’est pour cette raison que Malicis à mis à disposition des serveurs virtuels.

Notre expertise

Malicis détient une grande expertise en Virtualisation de systèmes, de serveurs, de postes de travail et en Cloud. Nous possédons deux salles serveur au Québec qui sont hautement sécurisées et classées Tier 3. Un centre de données est très complexe. Il est donc vital pour votre entreprise de s’assurer d’avoir le niveau de performance et de fiabilité informatique qui correspondent à votre objectif commercial. Bref, c’est la raison pour laquelle il existe des classements de centre de données en fonction de différents critères et certifications. La classification Tier 3 est accordée à une salle de serveurs ayant plusieurs circuits d’alimentation en électricité et de distribution de refroidissement :

  • Taux de disponibilité : 99,982 %.
  • 1,6 heure (moyenne) d’interruption par an.
  • La redondance offerte s’élève à N+1

En conclusion, nous sommes en mesure d’offrir une très bonne puissance de calcul pour supporter la recherche sur la COVID-19 tout en continuant de supporter nos employés à distance, et ce sans interruption.

Comment participer aux recherches sur la COVID-19 ?

En fournissant une puissance de calcul informatique afin que les chercheurs de Folding@Home puissent utiliser cette énergie et modéliser de l’information sur le virus. Plus il y a de gens qui participent, plus les calculs et les simulations peuvent se faire rapidement. Vous pourrez donc contribuer à trouver un remède face à ce virus plus rapidement ! 

Découvrez ici la liste des laboratoires qui participe à la recherche.

D'autres articles de blogue à découvrir

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com